03 Jours à bord de jonque Indochine

(Updated: 3/3/2016 12:00:04 AM)

Située au sud-est de la baie d’Halong, la baie de Lan Ha fait partie de l’archipel de Catba. D’une forme de cercle dont le dos se tourne vers le golf du Tonkin, cette baie couvrant un total de quelque 400 ils et ilots. Comparée a ses deux sœurs (Halong et Bai Tu Long), Lan Ha est la plus petite. Pourtant cette jolie baie, a son propre charme qui vient de son sauvage.

Jour 01: Lever à 5h15 avec un peu de difficulté puis départ à 6h20. Notre guide, Loc, nous attend pour nous conduire avec le chauffeur jusqu'à Haiphong. Après 2 heures de trajet, nous embarquons sur un bateau plutôt vétuste pour 3/4 d'heure de traversée pour rejoindre l'île de Cat Ba.

Le bateau est plein à craquer, c'est jour de fête sur l'île et les vietnamiens viennent de tout le pays pour cette occasion. (fête de la visite d'Ho Chi Minh sur l'île).
 
Arrivés à Cat Ba, nous allons prendre un café vietnamien, là encore, une sacrée expérience. Pour ma part, ce sera le premier et le dernier! Puis nous montons sur des Xe Om en direction de l'embarcadère, pourvus d'un casque 2 fois trop grand. Après 5 mns, un décor grandiose nous attend. C'est superbe, nous apercevons notre jonque au loin.
 
C'est encore plus beau que ce que nous avions aperçu sur le site internet de l'agence. Nous faisons connaissance avec notre équipage Diem et Thuat et embarquons sur notre jonque. Le départ pour une croisière de rêve est lancé !Nous traversons des villages de pêcheurs constitués de petits baraquements précieusement gardés par des chiens puis arrivons enfin au sein des fabuleux rochers karstiques de la baie de Lan Ha. L'apparence de ces pains de sucre déroute notre imagination et donne libre cours à toute création de l'esprit.
 
Nous jetons l'ancre dans une petite crique enchanteresse pour un repas dont nos papilles se souviennent encore : poisson sur un lit de tomate, crabe, salade de poulpe : un vrai régal ! et des fruits (hmm, les bananes...). Nous nous reposons sur le ponton et sommes émerveillés par tant de beauté.

Nous repartons pour une longue traversée de la baie, abordons un endroit où viennent jeter l'ancre d'immenses cargos puis dans un chenal qui sépare deux petites îles peuplées de pêcheurs. Ils nous adressent leur salutation à notre passage.
En fin d'après-midi, nous nous arrêtons dans une crique pour y passer la nuit. Nous sommes seuls au monde et vraiment hors des sentiers battus. Nous assistons à un véritable cours de cuisine, inutile de préciser qu'Arnaud est aux anges...nous passons à table tandis que la nuit tombe sur la baie.
 
Jour 02: Ce matin, réveil sous la pluie ! Nous prenons donc notre petit-déjeuner à l'intérieur, des pancakes à la banane : à tomber par terre....
Nous partons naviguer jusqu'à l'île de Quan Lan. Après 1h30, nous arrivons et débarquons en empruntant la petite barque puis prenons place dans un Tuc Tuc traditionnel jusqu'au village. Nous sommes les seuls touristes hormis un couple et leurs deux ado, autant dire que nous sommes bien loin de tous les clichés qui font la réputation actuelle de la baie. Sur cette île, en tout cas, les touristes n'ont pas encore débarqués.

Nous prenons ensuite deux mobylettes (c'est un baptême pour Arnaud) puis partons visiter l'île. Nous visitons un temple, une pagode, la maison communale dont l'armature constituée de poutres sculptées en bois sont encore bien conservées puis rejoignons après quelques 10 kms la longue plage de sable blanc sur laquelle sont échouées des dizaines de méduses. Le temps n'est hélas pas à la baignade mais c'est assez sublime de se retrouver dans un tel endroit encore sauvage. Ca ne devrait pas durer puisqu'un hôtel est en construction. Dommage.
Nous retournons ensuite au village après avoir croisé de nombreux écoliers.

Vers midi, nous rejoignons notre jonque, y prenons un bon déjeuner et hissons enfin les voiles pour naviguer au gré du vent. La pluie cesse enfin, ce qui nous permet de profiter du paysage. Il fait tout de même un peu froid mais avec les parkas, nous sommes heureusement bien couverts.

Vers 17 heures, nous nous arrêtons dans une fabuleuse petite crique et sommes rejoints par deux autres jonques. Tandis que nos deux cuisiniers s'affairent à l'arrière, nous partons avec Lan en expédition sur la petite barque jusqu'à une toute petite plage, une vraie perle qui s'offre à nous. L'eau y est chaude et transparente mais le temps n'est pas assez beau pour se baigner. J'en profite pour ramasser quelques coquillages. Alors que nous n'y prêtons pas attention, notre barque s'éloigne du rivage. On a l'air malins tous les trois.
L'un des passagers des autres jonques vient alors nous porter secours. Ce soir, c'est notre dernier repas à bord et les nuages sont encore bien présents.
 
Jour 03: Réveil matinal sous la nuages pour le 3ème jour consécutif mais cela n'enlève rien à la beauté et à la magie de ces lieux. Le charme opère tout de même. Nous partons naviguer une petite heure jusqu'à une petite crique où nous jetons l'ancre puis allons explorer une grotte avec la petite barque. La marée étant basse, nous ne pouvons hélas aller jusqu'au bout, nous touchons le fond et pouvons y deviner la présence d'énormes oursins. Nous regagnons la jonque et au moment du départ, pendant la manœuvre, nous heurtons un banc de corail. La dérive est cassée : réparation immédiate avec le couteau de cuisine et ça marche !

Nous traversons de nouveau les villages flottants de pêcheurs puis nous arrêtons pour prendre un dernier déjeuner. Pendant sa préparation, Arnaud en profite pour piquer une petite tête. Et oui, il l'aura fait...

Retour jusqu'à Haiphong de la même manière que l'aller. Notre voiture nous y attend pour nous conduire jusqu'à Hanoï. Juste avant d'y arriver, il s'arrête pour nous faire gouter à un de ces fruits que nous ne trouvons qu'en Asie : le Durian. Pas mauvais. Fin de notre belle aventure

Jonque Indochine en Baie de Lan Ha

Les autres nouvelles mises à jour

Apartment for rent in Hanoi, serviced apartment for rent in hanoi