De Cat Ba a Quan Lan en Jonque traditonelle

(Updated: 1/21/2016 7:48:33 PM)

Aujourd’hui c’est « Pékin express » pour nous rendre dans la petite île de Quan Lan : nous savons que nous avons un bateau privé local à prendre à 13 h dans le petit port de Hon Gaï et qu’il nous attendra.

Pour quitter l’ile de Cat Ba nous avons un billet touristique qui nous amènera au débarcadère de Bai Chau. Il y a bien une heure et demie que nous faisons le poireau sur notre lieu de rendez-vous, lorsque nous voyons enfin arriver un bus surchargé de touristes excédés qui commencent à réagir vivement. Ce bus archibondé, en infraction, se fait arrêter à la sortie de la ville par 3 policiers qui nous font descendre. Ils vont régler le problème en faisant venir un bus complémentaire. On constate que la sécurité est souvent un luxe dont on se dispense au Vietnam et surtout dans la Baie d’Along. Par exemple, il est impossible de savoir l’état du bateau ou bus lorsqu’on achète une excursion et le prix n’est pas forcément un critère de sérieux.

A la suite de ce contretemps c’est avec une heure de retard que nous arrivons à Bai Chau Vite on prend un taxi pour rejoindre l’embarcadère de Cai Rong. Nous finissons par trouver ce petit port et c’est in-extrémis que nous embarquons.

Les 4 h de traversée entre îles et îlots sont très agréables avec une escale à l’île de Dao Con Dong et une à l’ile de Ngoc Vung. Notre arrivée un tuctuc nous attend. L’hôtel est superbe et sommes bien contents d’avoir réussi, ce n’était pas gagné d’avance.

L’Ile de Quan Lan, toute plate, est encore un endroit préservé, sauvage dans la Baie Tu Long au nord de la Baie d’Along. Elle est toute petite, une seule route la traverse et en 15 km on est à l’autre bout dans le tout petit port de Minh Chau. Nous partons à sa découverte en vélo, de plus nous avons le soleil et le ciel bleu, il y a bien longtemps qu’ils nous boudaient ces deux-là !!!

Il y a peu de choses à voir à part les jolis et parfois imposants monuments du cimetière. C’est surtout la plaisante impression de sérénité et de calme qui est séduisante.
Sails of Indochina
Dans le port nous sommes gentiment invités à manger des crabes sur le bateau d’un couple de pêcheurs. Ce qui nous retient c’est surtout l’accès au bateau qui nous paraît acrobatique. Nous finissons par accepter et ne regrettons pas ce moment de convivialité. Nous nous sommes bien amusés ensemble. Nous retiendrons plus la gentillesse et la générosité de ces pêcheurs que le goût du crabe bouilli. Sur ce tout petit bateau, dans ce minuscule espace on fait la cuisine, on mange assis sur la table, on dort sous la table. On retrouve comme dans chaque maison l’hôtel des ancêtres auquel des offrandes sont faites très fréquemment.

Nous retrouvons nos vélos et sur le chemin du retour nous sommes accostés par le conducteur d’un rouleau compresseur qui invite Bernard à le remplacer quelques instants. Ils sont drôles les gens d’ici !!!

Sails of Indochina - Croisiere insolite

Les autres nouvelles mises à jour

Apartment for rent in Hanoi, serviced apartment for rent in hanoi